Ballon anti-grêle

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/un-nouveau-dispositif-anti-grele-est-experimente-en-savoie-1531753257

Sur le même principe que les fusées anti-grêle , on gonfle des ballons à l’hélium sur lesquels sont embarquées des torches chargées de sels hygroscopiques.
Une fois le ballon envoyé, un altimètre active la torche à la bonne altitude afin de libérer les sels hygroscopiques et d’agir dans la partie basse du nuage.
Le sel va alors absorber l’humidité et transformer les grêlons en gouttes de pluie.
Un poste de tir couvre environ 60 hectares. L’avantage du système est que la technique, dite d’ensemencement dans le nuage, est activée très rapidement.
L’inconvénient, c’est le coût. Le lancer d’un ballon coûte 300 €.


https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-sud-lyonnais/2019/01/06/des-ballons-charges-de-sels-pour-lutter-contre-la-grele

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/un-nouveau-dispositif-anti-grele-est-experimente-en-savoie-1531753257

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/des-ballons-charges-de-sels-contre-la-grele-ennemie-n-1-des-vignes_124494

Partager :