Laser

Un laser

1024px-laser_dsc09088

(acronyme de l’anglais light amplification by stimulated emission of radiation) est un appareil qui produit un rayonnement spatialement et temporellement cohérent basé sur l’effet laser.

laser_optique

 

Une source laser associe un amplificateur optique basé sur l’effet laser à une cavité optique, encore appelée résonateur, généralement constituée de deux miroirs, dont au moins l’un des deux est partiellement réfléchissant, c’est-à-dire qu’une partie de la lumière sort de la cavité et l’autre partie est réinjectée vers l’intérieur de la cavité laser. Avec certaines longues cavités, la lumière laser peut être extrêmement directionnelle.

20150514_232101 20150514_231227

Types de laser:

Cristallins (à solide, ou ioniques) :

Ces lasers utilisent des milieux solides, tels que des cristaux ou des verres comme milieu d’émission des photons.

À colorants (moléculaires):

Dans les lasers à liquide, le milieu d’émission est un colorant organique (rhodamine 6G par exemple) en solution liquide enfermé dans une fiole de verre. Le rayonnement émis peut aussi bien être continu que discontinu .

À gaz (atomiques ou moléculaires):

Le milieu générateur de photons est un gaz contenu dans un tube en verre ou en quartz. Les exemples les plus connus sont les lasers à hélium-néon (rouge à 632,8 nm), utilisés dans les systèmes d’alignement (travaux publics, laboratoires), et les lasers pour spectacles.

Diode laser:

Dans une diode laser ,ou laser à semi-conducteur.  C’est ce type de laser qui représente l’immense majorité ,en nombre et en chiffre d’affaires des lasers utilisés dans l’industrie. En effet, ses avantages sont nombreux : tout d’abord, il permet un couplage direct entre l’énergie électrique et la lumière, d’où les applications en télécommunications (à l’entrée des réseaux de fibres optiques). De plus, cette conversion d’énergie se fait avec un bon rendement (de l’ordre de 30 à 40 %). Ces lasers sont peu coûteux, très compacts (la zone active est micrométrique, voire moins, et l’ensemble du dispositif a une taille de l’ordre du millimètre). On sait maintenant fabriquer de tels lasers pour obtenir de la lumière sur quasiment tout le domaine visible, mais les lasers délivrant du rouge ou du proche infrarouge restent les plus utilisés et les moins coûteux . Leurs domaines d’applications sont innombrables : lecteurs optiques (CD), télécommunications, imprimantes, dispositifs de « pompage » pour de plus gros lasers (de type lasers à solide), pointeurs, etc. Noter que la réglementation en vigueur en France interdit d’en fabriquer éclairant au-delà de 1 000 mètres.

Laser dans phare arrière de voiture

Laser dans phare arrière de voiture

à ne pas faire

https://www.youtube.com/watch?v=d6UzxOyVu3k

https://www.youtube.com/watch?v=_pe_-qfiSVk

Sécurité:

Les classes ont été déterminées en fonction des lésions que peut provoquer un laser, elles varient en fonction de la fréquence du laser. Les lasers infrarouge (IR B et IR C) et ultraviolet (UV) provoquent des lésions de la cornée, du cristallin ou des lésions superficielles de la peau, tandis que les lasers visible et proche infrarouge (IR A) peuvent atteindre la rétine et l’hypoderme.

Dans le domaine visible, pour un laser continu, les classes sont :

  • Classe 1 : jusqu’à 0,39 µW.
  • Classe 2 : de 0,39 µW à 1 mW.
  • Classe 3R : de 1 à 5 mW.
  • Classe 3B : de 5 à 500 mW.
  • Classe 4 : au-delà de 500 mW.

Source

laser

Dangers des rayonnements laser

20150517_001247
Les pointeurs laser ont obtenu de larges applications depuis sa première apparition. Les lasers sont pour la plupart applicables en tant qu’outil de présentation dans l’enseignement en classe, observation des étoiles astronomie, et des réunions. Toutefois, ces lasers sont progressivement détenue par les fans et les amateurs de laser, y compris les enfants en raison de son faible coût et d’innombrables fournisseurs, et utilisés de manière non prévus par les fabricants. En conséquence, il est vivement important de comprendre les dangers des pointeurs laser .

laser-class-iiia

Laboratoire du CNRS « GREMI »

https://vimeo.com/185950820

new-stylo-pointer-pointeur-laser-vert-green-visibllaser-class-iiib

laser-class-iv

Le laser réserve beaucoup de surprise :

il est possible de créer du plasma, plus exactement focaliser un faisceau laser en des points dans l’air, cette technologie est utilisée dans la physique des particules . Mais il est possible d’en « dévier » son utilisation et d’étonner les néophytes en la matière, les leurres sont donc possibles avec des lasers de puissance que l’on peut se procurer sur internet.

regardez plutôt :

https://phys.org/news/2006-02-japanese-device-laser-plasma-3d.html

 

Une expérience similaire en France au laboratoire du GREMI (CNRS) :

Propulsion par laser focalisé : (voir à 3 min)